8 conseils pour retourner en compétiton après les confinements 

Un confinement ou les changements de saison peuvent profondément modifier la routine quotidienne d'un cheval ou d'un poney, et entraîner du stress chez l'équidé. Malheureusement, un niveau de stress trop élevé chez un cheval entraîne souvent une diminution des défenses naturelles de celui-ci. Dans cet article, les nutritionnistes de Saracen vous donnent quelques conseils pratiques sur la façon de maintenir le stress chez un cheval aussi bas que possible, afin de favoriser leur bien-être physique et mental.

Le cortisol, l'hormone du stress et son influence sur les chevaux et les poneys

Un niveau de cortisol trop élevé affaiblit la résistance du cheval.

Les chevaux sont des proies à l'instinct de fuite très développé. Ils sont donc facilement anxieux et perturbés par des situations changeantes ou inconnues. Le confinement et le passage d'une saison à une autre sont des situations qui entraînent de nombreux changements pour les chevaux. Cela augmente le niveau de stress et la présence de l'hormone du stress, le cortisol.

Le cortisol est une hormone importante pour le bon fonctionnement de divers processus métaboliques et immunologiques dans le corps du cheval, mais s'il est présent en trop grande quantité dans le métabolisme, il peut diminuer les défenses naturelles du corps. Ci-dessous, nous partageons quelques conseils qui peuvent contribuer à un état d'esprit sain chez votre animal et qui rendent cette période difficile plus supportable pour vous et votre cheval ou poney.

Offrez à votre cheval une routine constante

Suivez au mieux les routines régulières, en particulier pendant les périodes de changement

Maintenez au mieux les routines quotidiennes de votre cheval. De cette façon, vous lui offrez une structure et vous évitez le stress. Nourrissez également à des heures régulières et ne changez pas vos habitudes quotidiennes normales. Par exemple, si vous curez toujours d'abord les sabots, avant de le brosser, gardez cette habitude pendant les périodes de changement et ne la changez pas soudainement. Ne changez pas non plus ses compagnons de prairie ou l'heure dans la journée, où il sort en prairie. Essayez de créer une routine structurelle, pour que votre cheval sache à quoi s'attendre.

De plus, assurez-vous que votre cheval soit soigné par quelques personnes permanentes. Si c'est toujours quelqu'un d'autre qui s'occupe de votre cheval, cela peut provoquer un stress et une anxiété inutiles. Dans le meilleur des cas, un cheval peut créer un lien avec 1 ou 2 personnes qui agissent alors comme ses soigneurs réguliers.

L'importance d'une alimentation correcte chez les chevaux

Nourrir correctement un cheval n'est jamais une chose facile. Selon leur métabolisme, certains chevaux ont, par exemple, besoin de plus de sucres que d'autres. Et divers facteurs influencent aussi dans le choix d'une bonne alimentation, comme le stress, l'âge, l'activité. Toutefois, il existe des indications générales.

Surveillez l'apport en fibres de votre cheval

Absorber suffisamment de fibres est essentiel pour une bonne santé. C'est pourquoi vous devez déterminer quel est l'apport normal en fibres de votre cheval, puis surveiller cet apport en fibres de votre cheval. De cette façon, vous pouvez être sûr que votre cheval mange les bonnes quantités pour répondre à ses besoins et vous lui fournissez déjà une grande partie de l'énergie nécessaire pour maintenir son corps en bon état. Surveillez la consommation de fibres d'un cheval permet aussi de noter tout changement éventuel, souvent annonciateur de problèmes de santé potentiels. Une astuce pour surveiller facilement l'apport en fibres, est de peser tous les aliments pendant quelques jours avant et après que votre cheval ait mangé, afin de pouvoir calculer la quantité de fibres consommée par votre cheval.

Luttez contre le stress et l'ennui en donnant différentes sources de fibres

En second lieu, il est important de fournir une variété de types et de sources de fibres. Pour les chevaux qui passent la plupart de leur temps au box, il est recommandé d'encourager autant que possible le comportement naturel de recherche de nourriture et de pâturage. De cette façon, vous évitez le stress et l'ennui. Vous pouvez le faire en proposant différentes sources de fibres, qui sont idéalement placées dans différentes parties du box. Cela peut avoir des effets positifs à la fois sur la santé psychologique, que sur le maintien de l'apport en fibres chez les chevaux qui mangent difficilement (le foin). Vous pouvez par exemple accrocher un filet à foin dans le box, prévoir également un tas de foin sur un autre endroit, placer un seau d'ivraie et accrocher une balle de jeu que vous remplissez de Saracen Super Fiber Cubes. La clé du succès est la gestion innovante des moyens de donner l'alimentation! L'ajout d'un produit à base de levure, tel que le Saracen Yea-Sacc, peut également aider à maintenir le système digestif en bonne santé en période de changement.

Évitez les longues périodes sans nourriture pendant la journée

L'heure à laquelle vous nourrissez est également importante. Une étude a montré qu'un manque de nourriture pendant la journée augmente le risque d'ulcères d'estomac chez les chevaux, comparé aux chevaux qui jeûnent la nuit. C'est pourquoi il est préférable de donner au moins 80% du fourrage au cheval pendant la journée et le reste la nuit, en particulier pour les chevaux dont l'apport alimentaire doit être limité. Pensez également à un équilibreur, tel que le Saracen Essential Balancer pour votre cheval ou poney. C'est un moyen rentable de fournir une ration bien équilibrée à votre cheval qui ne rend pas nerveux. Si votre cheval a besoin de calories supplémentaires, l'ajout de sources de fibres de haute qualité telles que la pulpe de betteraves trempée peut être une bonne solution.

Déterminez les besoins énergétiques de votre cheval

Le dernier conseil que nous vous donnons est de vérifier soigneusement si un confinement avec peu ou pas de compétitions affecte les besoins énergétiques de votre cheval. Si le cheval est toujours entraîné aussi souvent ou aussi intensément pendant cette période qu'avant, vous ne devez pas ajuster son régime alimentaire. Si votre cheval par contre travaille moins (intensivement) pendant le confinement, il est important d'ajuster la quantité de calories qu'il ingère. Moins de travail signifie moins de consommation d'énergie et donc un besoin énergétique moindre. Si vous n'adaptez pas son régime, votre cheval prendra du poids. La meilleure façon de réduire la quantité de calories est de donner moins de concentré à votre cheval. Ajoutez un équilibreur (par exemple le Saracen Essential Balancer) à son alimentation, pour maintenir la quantité de vitamines et de minéraux dans le régime. Vous pouvez également choisir de donner un aliment avec moins de sucres pour éviter les problèmes de comportement. Vous pouvez alors choisir un aliment avec beaucoup de fibres, tel que le mélange Saracen Re-Leve. Lorsque vous ajustez l'alimentation de votre cheval, il est très important de le faire progressivement. Ne changez pas la ration du jour au lendemain, mais faites-le sur une période de 7 à 10 jours. De cette façon, la microflore du système digestif n'est pas perturbée. Il en va de même si vous revenez à l'ancien régime alimentaire, lorsque la consommation d'énergie augmente à nouveau. Commencez alors 14 jours à l'avance pour adapter la ration de votre cheval.

Les effets d'eau potable (in)suffisante et de la quantité d'exercice

Encouragez votre cheval à boire suffisamment et faites-lui faire suffisamment d'exercice

En plus de l'alimentation et de régularité, pour un cheval, la consommation d'eau et l'exercice sont également importants pour sa santé mentale et physique. Des études ont montré que les chevaux qui ont moins de deux jours de repos par semaine, sont plus susceptibles de développer des ulcères (d'estomac). Bien sûr, il est important que le cheval ne soit pas complètement immobile pendant ses jours de repos. Offrez donc à votre animal des formes alternatives pour s'étirer les jambes, qui ne sont pas trop stressantes. Cela contribuera à son bien-être mental et physique en réduisant la pression et le stress, et soulagera ainsi le système digestif et le maintient en bonne santé.

Enfin, la quantité d'eau que votre cheval absorbe joue également un rôle important pour sa santé. Il n'est pas seulement important de gérer les quantités d'eau absorbées en été, lors des fortes chaleurs. C'est une préoccupation nécessaire durant toute l'année ! Les chevaux sont très sensibles aux changements de goût et de température de l'eau et une consommation réduite d'eau peut augmenter le risque de problèmes digestifs, tels que les coliques ou la prévalence d'ulcères, et avoir un impact sur ses performances.

Il existe plusieurs façons de maintenir la consommation d'eau d'un cheval, comme l'utilisation de mash et/ou d'électrolytes et de sel. Le Saracen Re-Covery Mash peut par exemple être un vrai régal pour votre cheval pendant l'hiver. Vous pouvez en faire une soupe épaisse, ou même laisser un peu d'eau sur le mash, pour qu'il doive d'abord boire, avant de pouvoir le manger. Vous pouvez également ajouter de l'eau chaude dans son seau d'eau, pour optimiser la température de l'eau potable, ou y ajouter des électrolytes pour stimuler la réaction naturelle de soif et ajouter de l'eau à son alimentation normale. Les fibres susmentionnées contribuent également à augmenter la consommation d'eau du cheval.

Un bref résumé de tous les conseils

Voici un petit résumé de tous les conseils pour maintenir le niveau de stress de votre cheval aussi bas que possible:

  • Maintenez une routine claire pour que votre cheval sache à quoi s'attendre. Donnez-lui toujours sa nourriture au même moment, sortez-le avec ses mêmes copains de prairie et structurez vos habitudes.
  • Prévoyez 1 ou 2 soigneurs réguliers par cheval, afin qu'il puisse se lier et se sentir en sécurité.
  • Surveillez l'apport en fibres pour vous assurer que votre cheval reçoive la quantité optimale de nourriture pour son corps et son niveau d'activité. La surveillance de l'apport en fibres peut également servir d'indicateur d'alerte précoce de problèmes de santé potentiels. Surveillez bien si vous remarquez un changement dans cet apport.
  • Fournissez différentes sources de fibres à différents endroits dans le box, pour éviter l'ennui et pour stimuler le comportement naturel de pâturage et de recherche de nourriture. Les Saracen Super Fiber Cubes sont faciles à cacher dans une balle de jeu au box.
  • Nourrissez à des heures fixes et donnez la plus grande partie de sa nourriture pendant la journée. Jeûner la nuit est plus sain pour votre cheval que le jour.
  • Calculez les besoins énergétiques de votre cheval. Si votre cheval travaille de façon moins intensive, vous devez progressivement (sur une période de 7 à 10 jours) ajuster son alimentation. Donnez moins de calories et de sucres, mais conservez un apport en minéraux et en vitamines élevés. À l'inverse, allez-vous bientôt à nouveau le sortir en concours? Commencez alors à ajuster son régime 14 jours à l'avance.
  • Alternez l'exercice et la détente, prévoyez des jours de repos pour votre cheval afin de réduire la pression et le stress et de maintenir le système digestif en bonne santé.
  • Surveillez la consommation d'eau de votre cheval. Une consommation d'eau réduite peut augmenter le risque de problèmes digestifs et avoir un impact sur ses performances. Le fait de donner un mash comme le Saracen Re-Covery Mash peut aider.

Avez-vous d'autres questions? Recherchez-vous des conseils nutritionnels spécifiques pour votre cheval? Contactez l'expert en nutrition Lizzie Drury de Saracen Horse Feeds. Vous pouvez le faire par e-mail via igrngace@loyostevoet.be, le distributeur de Saracen en Belgique.

Bron: Saracen Horse Feeds

Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site Web utilise les « cookies ». En surfant sur ce site Web, vous consentez à la transmission de tels fichiers à votre ordinateur.Je comprends